Logo Benefiz Illustration Benefiz
Logo Benefiz
La plateforme pour soucrire et gérer ses avantages sociaux
Découvrir Benefiz

Aide à la numérisation des TPE : le coup de pouce est prolongé

Les contraintes apportées par la crise sanitaire, et notamment le recours croissant au télétravail, ont pu laisser de côté certaines petites entreprises encore peu à l'aise avec la dématérialisation et la numérisation des échanges. Bonne nouvelle toutefois : une aide financière dédiée à la transformation numérique des TPE, qui avait vu le jour en janvier pour trois mois, va finalement se prolonger un peu.

Aide numérisation TPE

Aide exceptionnelle à la numérisation : de quoi s’agit-il ?

Comment aider les structures les plus modestes à faire face aux enjeux de demain, et notamment à la transition numérique de nombreux secteurs d’activités ? Le décret n° 2021-69 du 27 janvier 2021 a créé une « aide exceptionnelle à la numérisation pour certaines entreprises », à commencer par celles ayant été touchées de plein fouet par les confinements à répétition.

D’un montant relativement modeste de 500 €, la prime nommée « Chèque France Num » peut néanmoins suffire pour financer tout ou partie :

  • d’un nouvel abonnement à des solutions numériques, dont notamment un service cloud ou SaaS ;
  • d’une prestation d’accompagnement à la numérisation, assurée par un conseiller ou un formateur spécialisé.

Initialement prévue pour s’éteindre dès le 31 mars 2020, la prime exceptionnelle a finalement bénéficié d’un sursis in extremis grâce à un nouvel arrêté paru à la même date au Journal officiel. Ce dernier prolonge le bénéfice de l’aide pour les entreprises intéressées jusqu’au 30 juin 2021.

Quelles sont les conditions de l’aide à la numérisation ?

Trois principales conditions doivent être réunies pour bénéficier de l’aide exceptionnelle d’accompagnement à la transition numérique :

  • L’entreprise bénéficiaire doit compter 10 salariés au maximum. Seules les très petites entreprises (TPE), aux moyens les plus modestes, sont donc concernées.
  • Elle doit par ailleurs avoir fait l’objet d’une mesure de fermeture administrative à l’occasion du deuxième confinement, soit entre le 30 octobre et le 15 décembre 2020.
  • Elle réalise un chiffre d’affaires annuel ou affiche un bilan total inférieur à 2 millions d’euros en 2020.

L’aide est accordée sur présentation de facture(s) justifiant des prestations informatiques réalisées, pour un montant minimal de 450 € TTC. Ces factures, enfin, doivent être réalisées à une date comprise entre le 30 octobre 2020 et le 30 juin 2021.

Chaque entreprise ne peut bénéficier de l’aide qu’une seule fois.

Comment demander l’aide à la numérisation des TPE ?

Le versement de l’aide exceptionnelle à la numérisation pour certaines entreprises dépend de l’Agence des services de paiement (ASP). Les entreprises peuvent soumettre la demande de leur Chèque France Num via un téléservice accessible à l’adresse suivante : https://cheque.francenum.gouv.fr/ecom/

Attention, une date limite s’applique pour le dépôt de votre demande d’aide. Vous avez jusqu’au 28 mai 2021 si la facture est antérieure à la date du 28 janvier dernier. En revanche, si la facture est postérieure, vous avez jusqu’à 4 mois à compter de sa date d’émission pour soumettre votre demande, soit par exemple jusqu’au 24 août 2021 pour une facture du 24 avril.

Illustration Benefiz
Logo Benefiz
La plateforme pour soucrire et gérer ses avantages sociaux
Découvrir Benefiz