Les consultations chez le psychologue bientôt remboursées

Alors même que les dégâts liés à la crise sanitaire et aux confinements à répétition commencent à se faire sentir sur la santé mentale de la population, les assureurs de complémentaire santé et les mutuelles ont décidé de réagir, faisant suite à une réunion tenue le 22 mars dernier.

Remboursement séances de psy

La Fédération française de l’assurance, la Mutualité française et les institutions de prévoyance ont en effet annoncé le remboursement des séances chez le psy au bénéfice des assurés, dans certaines limites. L’initiative vient utilement compléter une expérimentation menée actuellement par la Sécurité sociale dans le même domaine.

Remboursement des séances chez le psy : sous quelles conditions ?

Assureurs, mutuelles et institutions de prévoyance entendent apporter leur pierre à la lutte contre la dégradation de la santé mentale des Français et la prolifération actuelle des troubles dépressifs. Suite à un accord commun, tous les contrats actuels de complémentaire santé devraient bientôt inclure la prise en charge annuelle d’un certain nombre de consultations chez le psychologue :

  • au moins 4 séances par an concernant les mutuelles santé, soit potentiellement davantage en fonction du contrat ;
  • jusqu’à 4 séances par an en ce qui concerne les assureurs de complémentaire santé, soit potentiellement moins en fonction du contrat.

Les assureurs, par ailleurs, exigeront une prescription médicale préalable pour bénéficier valablement du remboursement du rendez-vous. Rien de tel du côté la Mutualité française, qui confirme que les adhérents pourront être remboursés même en cas de prise directe de rendez-vous.

Dans les deux cas, le remboursement sera effectué sur la base d’un montant forfaitaire maximal de 60 €. Les institutions de prévoyance, en ce qui les concerne, n’ont pas annoncé de chiffre précis mais se sont engagées à « renforcer leur dispositif de prise en charge » dans le domaine du suivi psychologique.

Qui sont les professionnels de santé concernés ?

Le nouveau remboursement concerne exclusivement les professionnels titulaires d’un diplôme de psychologue en bonne et due forme. Il n’est donc pas possible d’en bénéficier pour les autres intervenants de la santé mentale dont les conditions d’exercice sont plus libres, notamment :

  • les psychothérapeutes ;
  • les psychanalystes.

Par ailleurs la mesure n’est pas destinée aux consultations chez le psychiatre, qui sont déjà prises en charge par la plupart des contrats en tant que médecin spécialiste.

L’entrée en vigueur du remboursement n’est pas immédiate et nécessitera des discussions supplémentaires entre les principaux acteurs du secteur. N’hésitez donc pas à contacter votre complémentaire santé ou mutuelle avant toute prise de rendez-vous.

Une expérimentation déjà en cours à la Sécurité sociale

Les consultations chez le psychologue ne sont actuellement pas remboursées par le régime général de la Sécurité sociale, à quelques exceptions près. En effet une expérimentation est menée par l’Assurance maladie depuis 2018 dans quatre départements (Morbihan, Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne et Landes). Elle consiste en une prise en charge à 100% des consultations chez les psychologues et les psychothérapeutes ayant fait l’objet d’un agrément spécifique.

Le remboursement proposé par les assureurs, les mutuelles et – dans certains départements – par la Sécurité sociale pourrait encourager de nombreux Français à franchir la porte d’un professionnel de la santé mentale, là où des préoccupations d’ordre financier auraient pu le freiner auparavant.