Logo Benefiz Illustration Benefiz
Logo Benefiz
La plateforme pour soucrire et gérer ses avantages sociaux
Découvrir Benefiz

RH : un accord de reconnaissance mutuelle signé à la MAIF

Favoriser et encourager la mobilité interne, mieux récompenser le mérite individuel, encourager le développement de nouvelles compétences... Signé par quatre organisations syndicales représentatives sur six, le nouvel accord de reconnaissance mutuelle de la MAIF pour « favoriser la mobilité interne et l'épanouissement des collaborateurs » se veut particulièrement ambitieux. Il devrait notamment revoir en profondeur le mode de rémunération des collaborateurs.

Accord reconnaissance MAIF

Une nouvelle donne pour la gestion RH à la MAIF

Sixième assureur français dans le domaine de l’automobile, premier assureur du secteur associatif, la MAIF affiche un chiffre d’affaires de 3,7 milliards d’euros en 2020 et revendique plus de 3 millions de sociétaires. Le célèbre « assureur militant » emploie par ailleurs plus de 6 000 personnes en France et souhaite proposer un « modèle managérial à travers la confiance, l’autonomie et la responsabilisation de tous ».

Dans cette perspective, une négociation collective entamée depuis le début de l’année vient d’aboutir à la rédaction d’un nouvel accord de reconnaissance mutuelle, qui remplace un précédent accord de 2012. Quatre organisations syndicales représentatives ont accepté d’apposer leur signature sur le document (CAT, CFDT, CFE-CGC et Unsa).

Par un communiqué de presse en date du 4 octobre 2021, l’assureur dévoile les principales mesures de son nouveau plan de gestion RH, qui devrait entrer en vigueur dès le 1er janvier 2022.

Favoriser la mobilité des salariés

Le communiqué de la MAIF constate que 80% de ses collaborateurs font le choix d’y effectuer l’ensemble de leur carrière. Si l’assureur se félicite de fidéliser ainsi ses équipes et y voit une preuve de la qualité de travail au sein du groupe, il souhaite mettre en œuvre à l’avenir une meilleure promotion de la mobilité. Cela devrait passer par :

  • une politique de « revalorisation financière » pour récompenser les salariés acceptant une mobilité horizontale (changement de poste), verticale (prise de responsabilité) ou géographique (déménagement et choix d’un nouveau site) ;
  • un nouveau référentiel de fonctions permettant de revoir la classification actuelle des postes.

Mieux rémunérer les salariés les plus méritants

L’évolution salariale au sein de la MAIF reposait jusqu’à aujourd’hui essentiellement sur l’avancement à l’ancienneté : chaque année, tous les collaborateurs recevaient une augmentation automatique comprise entre 0,59 et 1,05% en fonction du type de poste occupé et du nombre d’années au sein du groupe.

Le nouvel accord de reconnaissance mutuelle prévoit une petite révolution en la matière :

  • les revalorisations salariales collectives perdent leur automaticité et relèvent désormais de la négociation annuelle obligatoire (NAO) ;
  • les managers disposent d’une nouvelle enveloppe d’augmentation individuelle pour distinguer les meilleurs profils au sein de leur équipe et les récompenser à la hauteur de leur engagement.

Développer et valoriser les compétences

La MAIF souhaite activement encourager ses collaborateurs à devenir « acteurs de leur développement professionnel ». Deux principales actions sont annoncées par l’assureur, avec la création :

  • d’un accompagnement et d’une aide financière pour le suivi de formations diplômantes ;
  • d’un système de « mécénat de compétences » pour les collaborateurs en fin de carrière souhaitant mettre leur expérience au profit d’une cause d’intérêt général.
Illustration Benefiz
Logo Benefiz
La plateforme pour soucrire et gérer ses avantages sociaux
Découvrir Benefiz